Accueil > enseignement des sciences, livres > Accidents may happen : fifty inventions discovered by mistake

Accidents may happen : fifty inventions discovered by mistake

15 décembre 2009

Une conception courante veut que les découvertes scientifiques et les inventions technologiques soient toujours le résultat d’un travail rigoureux et soigneusement planifié, issu d’une intention clairement établie dès le tout début par leurs auteurs. Or, la réalité est toute autre : de nombreuses découvertes et inventions ont été le fruit du hasard ou d’une erreur.

Ce petit livre, écrit avant tout pour un jeune public, mais convenant parfaitement à des adultes, présente cinquante inventions qui sont toutes le résultat d’une erreur ou d’un malentendu.

Concernant les sciences et la technologie, l’auteure présente les circonstances entourant des découvertes ou des inventions telles que :

  • en alimentation :
    • le café;
    • certaines céréales pour le petit déjeuner, comme les flocons de maïs;
    • les édulcorants;
    • le maïs soufflé au caramel (le « Cracker Jack »);
    • le pain;
    • la sauce Worcestershire;
    • le vinaigre;
  • dans l’univers des jouets :
    • le cerf-volant;
    • le yo-yo;
  • en médecine :
    • l’éther (éther diéthylique) et le protoxyde d’azote (oxyde nitreux) comme anesthésiques;
    • la quinine;
    • la vaccination;
  • à la maison, au bureau et au travail :
    • l’acier inoxydable;
    • les allumettes;
    • la bakélite;
    • les boutons aux manches des chemises;
    • la cellophane;
    • le celluloïd;
    • le clavier QWERTY;
    • le correcteur liquide;
    • la dynamite;
    • le four à micro-ondes;
    • le nettoyage à sec;
    • la nitrocellulose;
    • la nitroglycérine;
    • les panneaux durs (« masonite »);
    • le papier;
    • la photographie;
    • la rayonne;
    • la relève des empreintes digitales;
    • la soudure à l’arc;
    • les teintures pour les tissus;
    • le téléphone.

Petit bémol : dans le livre, on laisse croire que l’anecdote de la chute de la pomme de Newton est un incident authentique, à l’origine de la théorie de la gravitation. Il convient de préciser que cette anecdote n’a rien d’un fait historique et est plutôt à ranger du côté des mythes. À ce sujet, on peut lire le chapitre « La pomme de Newton » dans le livre La baignoire d’Archimède de Sven Ortoli et Nicolas Witkowski (1996), ainsi que l’article sur Newton dans le Dictionnaire culturel des sciences, sous la direction de Nicolas Witkowski (2001).

Référence

Jones, Charlotte Foltz (1996). Accidents may happen : fifty inventions discovered by mistake. New York : Delacorte Press.

  • ISBN-10 : 0-385-32240-2
  • ISBN-13 : 978-0-385-32240-9

Pour en savoir plus

À propos de ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :